ENVÍO GRATIS A EUROPA DESDE €98 Y A OTROS DESTINOS DESDE €158

Neuf mois de résidence d'artiste à Lavérune

Je présentais le 18 mai dernier lors de la Nuit Européenne des Musées ma sortie de résidence d'artiste à Lavérune, une ville héraultaise située près de Montpellier.

Tout commença par une activité durant laquelle j'exposai mon activité de photographe et de parfumeure à laquelle participait une élue de Lavérune.

Quelques semaines après cet événement, elle me recontacta afin de me proposer une résidence d'artiste dans sa commune durant laquelle elle souhaitait que je fasse des photographies et ensuite que je crée le parfum inspiré par les photos.

Après une première rencontre, nous signions un contrat de résidence et je me mettais au travail. De septembre 2023 à avril 2024, je sillonnais Lavérune, et plus particulièrement ses cours d'eau et leurs visages changeants en fonction des saisons. Je photographiais particulièrement La Mosson, et son environnement propice aux balades bucoliques.

J'ai beaucoup aimé voir ces changements très marqués par les saisons et les gros orages, et que l'on appréhende que succinctement lors de résidences plus courtes, comme ce fut le cas lors de mes résidences au Japon et en Chine où je séjournais un mois.

Après ces mois de déambulation, je sélectionnais les photographies de La Mosson reflétant le monde qui l'entoure, me plongeant dans ces reflets qui m'emmenaient ailleurs.


 

  

Puis je m'attelais dès le mois de mars à recréer l'ambiance olfactive de mes balades le long de la Mosson. Après de nombreux essais, je finalisais la création olfactive quelques jours avant la restitution au Musée Hofer-Bury, et que je nommais "La Mémoire de l'Eau".

Un petit texte l'accompagnait : "Se laisser bercer par le chant juvénil de ce flot continu. Plonger dans ce miroitement du monde. Se nourrir de l’énergie olfactive de cette nature plétorique entre humidité, verdeur et fleurs blanches."

Les photographies, imprimées en grand format, étaient disposées dans le salon de musique du Château des Evêques de la ville où allait avoir lieu la restitution. Quelle satisfaction de voir le public surpris de découvrir la Mosson comme ils ne l'avaient jamais vue. 

Quant à la fragrance, composée de sauge noire, baies de genièvre, patchouli, hélichryse faradifani, narcisse, oeillet, pivoine, clématite sauvage, santal blanc, katafray et hinoki, elle évoque les odeurs d'eau, de forêt, de mousse, de fleurs blanches et de terre humide, qui accompagnèrent mes nombreuses balades le long de la Mosson.

Elle était présentée sous cloche à proximité des clichés et permettait aux visiteurs de s'immerger, en sentant et regardant en même temps.

Cette expérience a été très enrichissante et m'a permis d'exprimer ma vision visuelle et olfactive des espaces naturels de cette commune que je ne connaissais que de nom.

Je formule le voeu de réitérer cette expérience ailleurs et de découvrir de nouveaux territoires, moi la curieuse insatiable.

Dejar un comentario

Por favor tenga en cuenta que los comentarios deben ser aprobados antes de ser publicados