GASTOS DE ENVÍO GRATUITOS EN PEDIDOS A PARTIR DE €60 Ó €85 SEGÚN DESTINOS

Accompagnatrice d'une sortie scolaire au MO.CO.

Sur invitation d'une enseignante du Lycée Ernest Hemingway de Nîmes, qui, lorsque j'étais lycéenne se nommait le Lycée Camargue, j'ai eu le plaisir de participer en tant qu'artiste-accompagnatrice à une sortie au MOCO, le musée d'Art Contemporain de l'agglomération de Montpellier, de deux classes, une en Histoire de l'Art et l'autre en Arts Appliqués.

La thématique de l'exposition "Musées en exil" est sur l'art en temps de guerre, sujet malheureusement d'actualité. Quelles productions artistiques en temps de guerre ? Comment protéger les oeuvres ?

Trois exemples phares sont représentés : le Chili, la Yougoslavie et la Palestine, avec également quelques coups de projecteur sur le Prado lors du coup d'état de Franco en 1936 en Espagne, le Louvre lors de l'invasion des allemands en France en 1939, et bien évidemment l'Ukraine qui s'est bien malgré elle invitée à cette exposition.

Bien sûr, dans une telle exposition, le cas de l'Espagne m'interpelle particulièrement, y ayant vécu 18 ans. Et tout particulièrement Guernica, le fameux tableau de Picasso sur le bombardement de ce village du Nord de l'Espagne où je me rendis voici bien des années et où aucun stigmate ne permet de dire l'horreur qui s'y déroula. Me reviennent en mémoire toutes ces histoires que l'on m'a racontées sur l'oppression vécue par les Républicains qui se cachèrent, certains des années, pour finalement fuir, pour beaucoup d'entre eux, vers le Maroc. 

Le Chili quant à lui entra dans ma vie lors d'un marriage d'un de mes oncles avec une chilienne et enrichit la famille d'une nouvelle culture. Je connus alors de nombreux chiliens expatriés, certains réfugiés, qui vivaient dans les environs de Montpellier où j'étudiais à cette époque. Combien d'histoires de fuite que l'on me raconta via l'ambassade de France à Santiago de Chile. La difficulté de s'intégrer en France et cette sensation d'injustice à devoir en faire deux fois plus pour être accepté. Ces discours faisaient, et font encore écho en moi. 

Cette exposition, qui est visible jusqu'au 5 février 2023, a réveillé bien des souvenirs et des histoires de vie. Si vous en avez l'occasion, je vous recommande d'aller la visiter.

Dejar un comentario

Por favor tenga en cuenta que los comentarios deben ser aprobados antes de ser publicados