Inscrivez-vous à notre Newsletter et bénéficiez de la LIVRAISON GRATUITE sur votre première commande >>

Perdue sur l'île de Formose

Poursuivant mon voyage en Asie, j'atterris à Taipei, la capitale de Taïwan, une île voisine de la Chine. Vu du ciel, ce lieu titilla ma curiosité lorsque l'avion survola la rivière Tansui qui serpente dans la ville.  

Mais une fois à terre, je me sentais perdue dans ce nouvel environnement. Certains aspects me rappelaient la Chine alors que d’autres me faisaient penser davantage au Japon. Cette sensation de déboussolement ne me quitta pas pendant plusieurs jours.

Tout d’abord logée dans un quartier du centre ville qui me rappelait la frénésie de New York, la ville qui ne dort jamais, je fus fascinée par les banyan et les bodhi, ces vieux arbres qui ornent les rues du centre ville.

Les banians se caractérisent par leurs racines aériennes qui pendent le long du tronc et finissent par reprendre racine dans le sol. Cet arbre est particulièrement vénéré en Inde où il est considéré comme l’arbre de l'immortalité. Quant aux bodhi, ils possèderaient des pouvoirs magiques puisque Bouddha atteint l'illumination sous l'un de ces arbres. 

Taipei est une ville culturellement très animée. Pendant mon séjour, je pus assister à un opéra chinois, un concert de musique classique et un concert d'improvisation au piano. Mais mes spectacles préférés furent un de danse autochtone et un autre de danse moderne.

Après un début de séjour dans un bruit assourdissant, j’eus l’opportunité de terminer mon séjour dans un autre quartier, toujours en ville, mais beaucoup plus paisible. La maison dans laquelle je séjournais était accrochée sur la pente d'une montagne où je pouvais voir depuis ma chambre les gratte-ciels de la ville au loin. Cette vue était tellement fascinante que cela me réveillait la nuit pour la photographier, ce que je fis de manière quasi-obsessionnelle tous les soirs pendant mon séjour.

Le mois passé à Taipei ne fut pas un long fleuve tranquille. Je connus des hauts et des bas. Mais il me permis surtout l’introspection.

Qu'est-ce que je veux faire une fois terminé mon voyage en Asie ? Quel est mon message en tant qu'artiste ? Comment articuler un avenir où pourrait s’entremêler photographie et parfumerie ?

Ces questions qui tournaient dans ma tête depuis quelques mois déjà n’avaient pas reçues jusqu'alors de réponses satisfaisantes. Mais avec le temps, les choses finissent par s’éclaircir. Je commence à entrevoir une aventure personnelle qui me conduirait à proposer des produits et services auxquels je crois profondément et qui me rendent heureuse et me donne la sensation d’être utile. 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

★ Avis Clients

Laissons les clients parler à notre place

15 avis
100%
(15)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
Little Big Treasure
Underworld
pour voir
Très bien
Espectacular