Inscrivez-vous à notre Newsletter et bénéficiez de la LIVRAISON GRATUITE sur votre première commande >>

Mes citations préférées de "La Chambre Claire"

Il n'y a rien de tel que la philosophie pour ouvrir les yeux voire la conscience. La Chambre Claire, le livre sur la photographie du philosophe Roland Barthes, est un classique parmi les classiques que tout photographe (et tout amateur d'art) devrait lire pour comprendre son attirance, parfois inconsciente, pour la photographie.

«Ce n’est pas par la peinture que la photographie touche l’art, c’est par le théâtre.»

«J’imagine que le geste essentiel du photographe est de surprendre quelque chose ou quelqu’un, et que ce geste est donc parfait lorsqu’il s’accomplit à l’insu du sujet photographié.»

"Le “choc” photographique consiste moins à traumatiser qu’à révéler ce qui était si bien caché.»

«La peinture peut feindre une réalité sans l’avoir vue. Au contraire (…), dans la photographie, je ne puis jamais nier que la chose a été là.»

«La photographie est subversive, non lorsqu’elle effraie, révulse ou même stigmatise, mais lorsqu’elle est pensive

«Devant les clients d’un café, quelqu’un m’a dit justement : “Regardez comme ils sont ternes ; de nos jours, les images sont plus vivantes que les gens.”»

«La société s’emploie à assagir la photographie, à tempérer la folie qui menace sans cesse d’exploser au visage de qui la regarde.»

«Une sorte de lien ombilical relie le corps de la chose photographiée à mon regard : la lumière, quoique impalpable, est bien ici un milieu charnel, une peau que je partage avec celui ou celle qui a été photographié.»

La Chambre Claire de Roland Barthes sur Amazon.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

★ Avis Clients

Laissons les clients parler à notre place

27 avis
100%
(27)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
Superbe
C'est niche!
Scent adventures
Meandering Soul