Envoi gratuit de votre première commande en vous inscrivant à notre newsletter >>

Analogies entre la photographie et la parfumerie

Après une enfance et une adolescence pendant lesquelles j'appris à m'échapper de la réalité, j’eus la chance en 2000 de m’initier dans le monde mystérieux de la parfumerie.

Je me souviens la forte impression que m’a laissée la première fois que j'ai eu l’occasion de parler à un parfumeur. Comment pouvait-il se rappeler de l’odeur de tant d'ingrédients ? Comment arrivait-il à tous les détecter dans un parfum ? Y a-t-il un secret derrière tout cela ? Non, pas de secret mais beaucoup de travail et de l'expérience. Plus je découvrais le secteur, plus il me fascinait.

L’on compare généralement la musique et la parfumerie, les deux secteurs utilisant des notes pour créer un morceau de musique ou un parfum. En tant que photographe, je peux affirmer que la photographie et la parfumerie présentent également de nombreuses similitudes. Découvrons-les !

Nous ne voyons pas les odeurs. Invisibles, elles sont porteuses d’une sorte de spiritualité. Nous ne le voyons pas, mais elle est bien là. Et surtout, certaines laissent une telle impression que l’on s’en souvient à vie. La photographie a aussi sa part de mysticisme. Elle capture des moments fugaces afin qu’ils durent pour toujours.

Au cours du processus de création d'un parfum, le parfumeur joue avec les différents ingrédients de la formule pour trouver l'équilibre parfait qui correspondra à l'histoire qu'il souhaite raconter, en soulignant certaines notes tout en laissant les autres dans l’obscurité. Tout comme joue le photographe avec l’ombre et la lumière.

Le pouvoir évocateur d'un parfum est en tout point similaire à celui d'une image. L'odeur nous rappelle un lieu ou une situation. Le lieu ou la situation objet de la photographie nous replonge dans ce qui s'est passé à ce moment-là, et parfois à l’odeur qui y est associée. 

Tandis qu'un parfum métamorphose la personne qui le porte, une image métamorphose le monde dans lequel nous vivons à travers la vision du photographe.

Au Japon, ils écoutent les fragrances. Ce rituel est connu sous le nom de Kodo. Les parfums ont quelque chose à dire, comme les images. Ils nous en disent beaucoup sur le monde qui nous entoure et sur nous-mêmes.

La photographie et la parfumerie, dans leurs formes artistiques, parlent à notre cœur, à nos émotions. Elles sont de merveilleux véhicules pour raconter des histoires. 

Et c’est ainsi que je me définis : je suis une raconteuse d’histoires, quel que soit le support que j'utilise : la photographie ou la parfumerie.

Bienvenue dans mon monde !

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

★ Avis Judge.me

Laissons les clients parler à notre place

30 reviews
97%
(29)
0%
(0)
3%
(1)
0%
(0)
0%
(0)
Unique

Quand on porte ce parfum, on a l'impression d'être unique.
J'ai également apprécié la présentation du flacon dans un beau pochon.

bons parfums

mais je n'ai pas eu de coup de foudre.

I'm not one of those fragrance connoisseurs that can identify every note in a fragrance (other than the obvious amber, vanilla, tobacco, or patchouli notes), however, I can tell you that each of Christele's scents makes me happy - from each glorious spray to the interesting dry down. Pure scent. Love, love, love. This is why I wear fragrances.

Superbe

J'ai senti le parfum en boutique... j'ai fondu direct... un coup de foudre olfactif... j'ai acheté les 3 doses d'essai... mais celui-là m'a carrément envoûté que je l'ai pris en 50ml... une œuvre d'art ce parfum... j'adore... merci pour cette superbe création...

C'est niche!

Une composition vraiment extraordinaire, loin des sentiers battus, et pourtant portable comme une seconde peau.